Categories

Accueil > Monde > Hasta la Victoria Siempre

11 mars 2013
antoine

Hasta la Victoria Siempre

Lorsqu’au 20h de France 2, on daigna enfin parler de la cérémonie d’adieux à Chavez, on put saisir au vol l’image d’une femme, dans les rues bondées de Caracas, tenant fièrement entre ses mains une pancarte sur laquelle on pouvait lire ces quelques mots : "Hasta la Victoria Siempre". Ils faisaient écho à ceux prononcés par Chavez lui même à la tribune de l’ONU sept ans plus tôt : "Où que vous regarderez, nous surgirons : ceux qui s’insurgent contre l’impérialisme Nord-américain, ceux qui clament pour une entière liberté du monde, pour l’égalité des peuples, pour le respect de la souveraineté des nations". Plus que des avancées sociales pour tous les Vénézuéliens, plus qu’une réduction drastique de la pauvreté, plus qu’une redistribution égalitaire des richesses, Chavez avait apporté l’espoir, tant aux peuples Sud-américians que du monde entier, l’espoir qu’un autre monde pouvait être créé et qu’il appartenait à nous tous de l’imaginer. Alors non, les centaines de milliers de personnes qui pleurent sa mort dans les rues de Caracas ne sont pas dans le "culte de la personnalité", ni soumis à "une certaine manipulation" comme le répètent à longueur de journée les tenants de la bonne conscience journalistique, ils célèbrent à sa juste valeur un grand homme. Et les grands hommes ne meurent jamais.

Commentaires

3 Messages

Répondre à cet article