Categories

Accueil > Monde > Session de clôture du Tribunal Russell sur la Palestine

16 avril 2013
Clémence Vanommeslaeghe

Session de clôture du Tribunal Russell sur la Palestine

Après 5 années de travail, le Tribunal Russell sur la Palestine présentait ses conclusions à Bruxelles ce dimanche 18 mars.

Initié en 2009, ce tribunal d’opinion s’était alors donné pour mission de « réaffirmer la primauté du droit international comme base du règlement du conflit israélo-palestinien ». Experts, juristes et témoins se sont succédés afin d’établir de façon documentée les violations du droit international commises par l’Etat d’Israël à l’encontre de la population palestinienne ainsi que la responsabilité des parties tierces (Etats, Organisations Internationales et entreprises).

Historiquement, cette initiative n’est pas sans précédent. Elle s’inspire de la démarche de Bertrand Russell et Jean-Paul Sartre qui, en 1967, avaient présidé à la mise en place du premier tribunal citoyen alors chargé d’enquêter sur les crimes commis par les Etats-Unis au Vietnam. Presque 50 ans plus tard, c’est ce même idéal de justice et une volonté intacte de dénoncer les atteintes aux droits humains - face aux quelles la communauté internationale reste muette - qui guident les travaux du Tribunal.

Durant 5 ans et lors de quarte sessions, le Tribunal a examiné les faits de complicité, parfois passive, souvent active, de l’Union Européenne, des Etats-Unis, des Nations-Unies et des entreprises privées dans les crimes commis par Israël à l’encontre du peuple palestinien.

L’ultime séance qui se tenait à Bruxelles avait pour objectif de présenter une synthèse du travail effectué. Le Tribunal a en autres rappelé le caractère discriminatoire des politiques israéliennes et, comme il l’avait exprimé lors de la 3e session symboliquement tenue à Cape Town (Afrique du Sud), réaffirmé sa conviction qu’« Israël soumet le peuple palestinien à un régime institutionnalisé de domination considéré comme apartheid en vertu du droit international ».

Parmi les recommandations présentées lors de cet épilogue bruxellois figure ainsi la demande du jury de reconstituer le Comité spécial des Nations Unies contre l’Apartheid. Le Tribunal a également appelé la Cour Pénale Internationale à enquêter sur les crimes israéliens et à reconnaître sa juridiction sur la Palestine.

Cette dernière session ne se voulait en effet pas être une simple session rattrapage. Plus que d’un résumé des travaux réalisés, il s’agissait d’un appel à l’action. A l’engagement aurait sans doute dit Stéphane Hessel, président d’honneur du Tribunal, à qui il a été à plusieurs reprises rendu hommage.

Face aux violations par Israël des lois internationales et au manque de volonté politique visant à mettre fin à celles-ci, le jury a invité les citoyens à prendre le relais, écrivant dans son rapport final « encourager la société civile à utiliser les conclusions du Tribunal afin d’entreprendre des actions pour faire face à la complicité étatique, institutionnelle et des entreprises avec les crimes commis par Israël. »

Commentaires

4 Messages

  • dahlia3151 5 mars 2015
    19:33

    On ne peut décider de l’âge de sa puberté ou de sa ménopause. Tous les thés ? Non, en réalité, il existe un thé dont on a la preuve aujourd’hui irréfutable qu’il augmente au contraire le risque de faire un comparatif mutuelle senior de l’oesophage et peut-être aussi de la bouche. Et c’est là que l’alimentation intervient directement. Comme vous pouvez l’imaginer, de très nombreuses études ont été réalisées pour chercher quand même s’il n’existait pas un petit lien entre le sucre lui-même et certains cancers. Aller sur le site : http://www.mutuelorama.fr/. Donc, sachons choisir nos jus de fruits en pensant également aux calories cachées qu’ils nous apportent. , comme me diraient mes filles.

    repondre message

  • laurianne8077 12 mars 2015
    11:42

    Et c’est grâce à cette mesure que la morbidité et la mortalité peuvent être directement étudiées par rapport à l’obésité. Et c’est là que l’alimentation intervient directement. Pathogènes risque de prolifération absence si contaminée. Au fur et à mesure que ce phénomène se déroule, phénomène que l’on peut appeler quantitatif, qui vise à augmenter la quantité de matière vivante, de cellules, un autre processus invraisemblable va se mettre en oeuvre à son tour. NB : mutuelle santé pas chère - www.hello-mutuelle.fr. 201 Mine e avaient beaucoup plus de faire un comparatif mutuelle seniors de la prostate que ceux qui n’en recevaient pas 1 là aussi, à mon avis, à éviter par principe, au moins chez les hommes. Surtout, dès cette étape, cessez de croire ceux qui vous vendent du rêve.
    emphyseme.blog.com et arthrose

    repondre message

  • jeanne5966 30 juin 2015
    00:01

    Je cherchais cet information, c’est exactement ce que je cherchais ;).Elsa du site Comparatif mutuelle

    repondre message

  • anabelle3845 7 juillet 2015
    10:28

    Je voulais juste vous remercier pour cet article top.Pierre de l’entreprise http://www.cycle-bachelor.eu/

    repondre message

Répondre à cet article