Categories

Accueil > Politique > Evasion fiscale : Moscovici en plein paradoxe

28 mai 2013
armandvenere

Evasion fiscale : Moscovici en plein paradoxe

La dernière réunion du G7, qui s’est tenue la semaine dernière en Grande-Bretagne, a vu un Pierre Moscovici au top de sa forme. Le ministre français des Finances y est allé de sa petite tirade sur l’évasion fiscale. Déterminé comme jamais, il a promis de se battre comme un beau diable, en compagnie de Wolfgang Schäuble, son homologue allemand, "pour faire reculer de façon décisive l’évasion fiscale" et "déboucher sur l’obsolescence des paradis fiscaux". Avouez, ça claque.

Pour remplir cette mission, un seul leitmotiv : s’attaquer au secret bancaire par la base, en généralisant l’échange automatique d’informations. En un mot, favoriser la transparence. Et qu’importe si certains, à l’instar du porte-parole du Secrétariat d’Etat aux questions financières internationales au sein du gouvernement suisse, pensent la méthode "inefficace".

Efficacement ou non, au moins, Moscovici donne l’impression de vouloir essayer. On ne s’en plaindra pas. L’évasion fiscale représenterait un manque à gagner de 30 à 50 milliards d’euros par an, selon un récent rapport récemment rendu par le sénateur CRC Eric Bocquet.

Le problème, c’est que le ministre des Finances sabote d’un côté les efforts qu’il entreprend de l’autre. Explications. Depuis quelques mois, la bête noire de Michel Barnier, Commissaire européen au Marché intérieur et aux Services, porte un nom : les commissions multilatérales d’interchange (CMI). Ces commissions correspondent aux charges réglées par les commerçants lorsqu’ils acceptent des paiements par carte. Barnier voudrait les voir disparaître. Effet de balancier immédiat : si les commerçants ne paient plus, les clients devront assumer le coût de ces charges. Il faut bien que quelqu’un régale.

Cette augmentation du coût d’utilisation des cartes de paiement aura pour corollaire de dissuader les consommateurs d’utiliser ce moyen de paiement, au profit de l’argent liquide. Et c’est là que le bât blesse. En augmentant les transactions en espèces, on favorise les opérations souterraines, et on rend difficile l’échange d’informations si cher à Moscovici.

Moscovici, justement. On l’avait oublié. Si le ministre ne s’attaque pas aux CMI, son indifférence coupable vis à vis de la position de Barnier revient au même. En ne se prononçant pas en faveur des CMI dans cette affaire, il invalide indirectement sa propre position, et fait le jeu des paradis fiscaux qu’il veut combattre. L’enfer est pavé de bonnes intentions.

Commentaires

3 Messages

  • laurence3270 5 mars 2015
    19:06

    Rappelez-vous : d’une même avancée scientifique l’homme peut faire une arme de vie et de progrès ou, au contraire, une arme de mort et de souffrance. S’il était vrai que ces déodorants provoquaient un effet cancérigène sur le sein qui se trouve près de l’endroit vaporisé, les femmes devraient avoir des cancers sur les deux seins. En réalité, d’ailleurs, plus encore car beaucoup de nouvelles cellules qui naissent à chaque division ne sont pas viables et meurent très rapidement, sans engendrer elles-mêmes de descendance. Pathogènes risque de prolifération absence si contaminée. Aller plus loin : http://www.mutuellepresident.fr/. En effet, quand certains vous diront que pour prévenir le comparateur de mutuelle senior il faut manger des oméga-3, ce qui n’est d’ailleurs pas du tout prouvé en réalité, ils vous mettent désormais face à un choix apparemment difficile : manger plus de poissons riches en oméga-3 mais avaler en même temps plus de métaux ou de polluants organiques persistants hautement cancérigènes ? Ou éviter ces cancérigènes graves mais en même temps se passer d’oméga-3 ! Heureusement, une connaissance plus fine de tout cela vous permettra peut-être de passer entre les gouttes.

    repondre message

  • juliette3593 12 mars 2015
    00:25

    Mes et femmes de dix pays européens mais que des femmes pour la france , recrutés entre 1992 et 1998 et suivis en moyenne pendant cinq ans. La couleur jaune-vert la couleur jaune-vert de certains fruits et légumes est due à la lutéine et à la zéaxanthine, deux pigments qui appartiennent à la famille des xanthophylles, qui font eux mêmes partie des caroténoïdes37. Que l’on a pris longtemps un traitement hormonal substitutif à la ménopause. Agt : on les trouve à l’état naturel en petites quantités dans certains aliments produits laitiers, boeuf et agneau. Site de l’école : http://www.mutuellepresident.fr. Celle-ci doit être consommée de préférence, non pas frai^che mais sous forme industrielle comme dans les sauces tomate, beaucoup plus riches en lycopène. N est peut-être important, dans ce chapitre sur les conseils anti cancer, de vous recommander une façon optimale de consommer ces aliments.
    http://epinecalcanenne.webstarts.com/ et http://sellesnoires.yolasite.com/

    repondre message

  • emilie5755 29 juin 2015
    11:24

    Je voulais juste vous remercier pour cette info ,cela tombe bien pour moi.Martine de l’entreprise xn—comparateurdemutuellesant-zic.net

    repondre message

Répondre à cet article