Categories

Accueil > Politique > Le poison politique

Editorial

23 mai 2012
Mateo Monteiro

Le poison politique

Edito du samedi 12 mai 2012

J’avais oublié que le poison politique agit encore. D’ici moins d’un mois on verra une majorité siéger à l’assemblée. Mais qu’en penser ? Les accords de circonscriptions entre PS et Verts tout en cédant la place à Bayrou ou encore les conflits à l’intérieur-même des partis pour savoir qui se présentera qui ne se présentera pas, on a pu le voir ici, nous-mêmes, à La Rochelle entre Ségolène Royal et Olivier Falorni. A droite est ce que l’UMP appellera à voter FN dans un cas de deuxième tour PS/FN ? Là de-dans qu’en est il des petits candidats ? Qui sont les plus honnêtes et les moins magouilleurs ? Les petits candidats qui sont peu à passer des accords comme Debout la République, LO-NPA ou encore le Front de Gauche qui, lui, sans négociations appellerait à voter PS au deuxième tour ? On le voit clairement et je m’efforce de dénoncer le fait que les élections législatives sont encore moins "sérieuses" que la présidentielle... Les Français peuvent-ils se faire une opinion avec toutes ces histoires d’accords, de négo, de magouilles, médiatisées plus qu’autre chose ?

Commentaires

2 Messages

Répondre à cet article