Categories

Accueil > Culture > A propos du film "L’Attentat" > BlackMen > Poster un message

Poster un message

En réponse à :

11 octobre 2015 à 09:57
redac

BlackMen

Khadra donne finalement la parole, en premier, au dominant. Le lecteur, étranger au conflit, s’identifie facilement à ces familles de victimes qui, ravagées par la tristesse et la rage, se laissent aller à des envies de vengeance.cccam server


Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?